UNE SOIREE AU TEATRO COLON

Pour les amateurs d’opéra, écouter les grandes oeuvres dans des lieux célèbres divers est un plaisir rare, et qui s’apparente à celui des danseurs de tango qui vont de milonga en milonga pour découvrir de nouveaux lieux et de nouvelles ambiances. A la différence importante que la première passion peut s’avérer nettement plus coûteuse que la seconde.

Il est notoire que le Teatro Colón, sous un jour extérieur un peu sévère, présente une salle à l’italienne très élégante et dont l’acoustique passe pour une des meilleures du monde. Restauré pour les Fêtes du Bicentenaire en 2010, après 4 ans de travaux, c’est un petit bijou architectural. Des visites guidées permettent de découvrir les lieux et il suffit de se présenter au guichet approprié.

P1140520  IMG_0586

P1140514

Le Colón affiche un programme éclectique qui, sans être aussi nourri que celui de la Scala ou de l’Opéra Bastille, est d’une bonne tenue. Mais y vivre une soirée est inoubliable, même lorsqu’on hésite à prendre un siège coûteux à l’orchestre ou dans une loge. Toutes proportions gardées, même ces places restent à un tarif abordable pour les étrangers – 2400 et 1800 pesos – si on se réfère au taux du change, favorable au dollar ou à l’euro… et au prix des fauteuils dans nos opéras et festivals européens ! Mais ce n’est évidemment pas à la portée des gens de la rue et le public qui s’y presse, à ses tenues vestimentaires, y paraît plutôt aisé. Il existe cependant des places assises ou debout dans les étages supérieurs ou au poulailler d’où l’on voit partiellement mais où, grâce à l’acoustique excellente, on entend étonnamment bien.

IMG_0592 P1140518

Nous avons eu la chance, en 2013 puis cette année de pouvoir retenir des places dès notre arrivée à Buenos Aires, après avoir consulté le programme sur le site ( http://www.teatrocolon.org.ar). Ainsi avons nous pu apprécier « Un bal masqué » de Verdi, l’an dernier, et « Madame Butterfly » de Puccini, cette année, ce dernier opéra étant d’une remarquable homogénéité artistique: direction musicale, chant, mise en scène…

Amis danseurs, n’hésitez pas à sacrifier une soirée de tango pour vivre une soirée au Colón: c’est un moment d’exception ! A signaler à proximité, pour parachever la soirée, le bar notable « Le Petit Colón » au cadre à la fois désuet et raffiné, et au service stylé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s