Un jeune orchestre qui tient la vedette: « ROMANTICA MILONGUERA »

Depuis que j’alimente ce blog par des articles, notamment sur nos découvertes portègnes, j’ai vanté la musique in vivo et mis en avant des orchestres traditionnels  ( Los Reyes del Tango, Color Tango, Sans Souci… ) ou de jeunes ensembles qui font leur place au soleil ( Misteriosa Buenos-Aires… ) et j’ai voulu souligner que les relais étaient assurés par la jeune génération de musiciens, avec un souci de renouvellement, comme pour la danse d’ailleurs.
Parmi les rencontres d’interprètes que nous avons faites cette année à Buenos Aires , un jeune orchestre a emporté notre adhésion. Apparemment en vogue dans plusieurs milongas, nous avons eu l’occasion de l’écouter lors de la Milonga “Marabu” au Maracaibo dont j’ai déjà parlé dans un article du 24 novembre, car nous y avions apprécié une des plus anciennes formations “Los Reyes del tango”. Cette salle, qui a vu officier les orchestres de Di Sarli et Troilo – voir les plaques commémoratives – produit régulièrement des musiciens et danseurs en vivo et, avec l’élégance et la fonctionnalité des lieux, ce n’est pas le moindre mérite des organisateurs. Il semblerait aussi que ce soit la salle de prédilection de la rédactrice de la revue « La Milonga » qui fait une bonne place à sa publicité. La piste est donc bien fréquentée et par de bons danseurs.

           

Nous avions repéré cet orchestre sur You Tube où vous pouvez découvrir le clip de lancement dynamique de leur disque récent et quelques interprétations parmi lesquelles je vous recommande Poema,avec une version à la fois poétique, humoristique et romantique par la pulpeuse chanteuse Marysol. Regardez aussi En esta noche de luna où l’orchestre a l’intelligence de se placer sous le parrainage complice de deux sommités du chant : Cucuza Castiello et Osvaldo Peraldo, tous les deux au dynamisme communicatif et facétieux. Les deux enregistrements, et quelques autres, donnent une bonne idée de la volonté de renouvellement pour ne pas dire de rafraîchissement du tango, tout en respectant la qualité musicale des différents pupitres.

C’est ce jeu que nous avons pu apprécier le soir où nous nous sommes rendus au Marabu pour écouter l’orchestre en vivo. Notre bonne place nous a permis de suivre de près le travail des musiciens dans une décontraction apparente et avec une belle unité d’interprétation. Les trois bandonéonistes auxquels répondent trois violons font merveille et quelques beaux solos mettent en valeur piano et contrebasse. La séquence avec l’orchestre est d’un dynamisme tel que les danseurs, après s’être contenus pour écouter religieusement le tango d’ouverture, se précipitent sur la piste et qu’il devient difficile d’y évoluer. Le répertoire, enregistré sur disque, est cohérent avec une dominante effectivement romantique, voire parfois lyrique pour certains morceaux. Mais il faut surtout retenir le chant expressif, complice et enjoué des deux chanteurs qui alternent devant la scène : Marisol Martinez et Roberto Minondi, et chantent parfois en duo. Tous deux jouent beaucoup de leur charme, avec un humour décalé qui n’exclut pas le talent. Marysol, notamment, dépoussière le rôle de la chanteuse, en jouant beaucoup sur une sensualité provocante, mais drôle. Au point d’être épuisée comme en témoigne la photo volée dans la rue, après les deux séquences où l’orchestre se dépense sans compter !

                                             
Si on ajoute que les musiciens ont choisi des tenues de scène soignées mais décontractées  – robes à pois pour les femmes, simple gilet ou chemise le plus souvent pour les hommes – on aura une idée de la volonté de ce jeune orchestre de se faire vite une place dans les salles argentines et internationales. Cela nous a paru en bonne voie et nous avons aimé la fougue de leur interprétation. Les danseurs qui viendront à la Milonga Lo de Lola, ce dimanche 14 janvier prochain, à Loriol du Comtat pourront en juger en dansant sur une tanda de cet orchestre.

Publicités
par chabannonmaurice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s